Uncategorized

Le jeûne hydrique

Bonjour et bienvenue pour un tout nouvel article : le jeûne hydrique !

Le jeûne hydrique

https://www.youtube.com/watch?v=1CmoGE4aFzw

Pour les autres, bonne lecture !

Temps de lecture : environ 5 minutes.

 

le jeune hydrique, eauCet article est la suite de l’introduction au jeûne : partie 1 et partie 2.

Le jeûne à l’eau

Il faut prendre en compte que boire de l’eau ne veut pas dire forcément que l’on élimine plus de toxines. Vos reins ont une certaine capacité de filtration que ne sera pas plus grande lorsque l’on boit.

La base des bases, c’est s’écouter!

Je vous conseille d’écouter votre soif. Cela ne sert à rien de boire des litres et des litres alors que l’on ne jeûne pas. Cela va juste nous fatiguer et surtout fatiguer la sphère rénale.

Dans le corps, il y a ce que l’on appelle l’isotonie du sang. C’est-à-dire que le sang à une certaine concentration en eau et en sels minéraux, qui doit rester stable. Donc si vous buvez des litres d’eau, le corps va devoir stopper un peu de ce qu’il était en train de faire, et puiser dans ses minéraux pour rééquilibrer la concentration du sang. Il va aller chercher principalement du sodium, ce qui peut entraîner une baisser métabolique (coups de fatigue, frilosité, etc). Lorsque l’on est frileux, fatigué, voire épuisé, il va falloir éviter de boire trop en peu de temps.

 

Conclusion

Ecoutez-vous lorsque vous jeûnez, votre corps sait mieux que vous ce qu’il doit faire. Si vous souhaitez être accompagner vers des jeûnes, contactez moi !

 

J’espère que vous avez aimé cet article, redites-moi s’il vous a été utile. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à me contacter et à me suivre sur les réseaux sociaux !

Je vous souhaite une belle continuation, une belle vie, pleine d’amour, de confiance et de paix et je vous dit à bientôt !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *